Congrès Actino 2015

Bandeau annonce ok

 

Le congrès international « Frankia et les plantes actinorhiziennes » est organisé tous les deux ans. La 18ème rencontre aura lieu en août prochain (24-27) à Agropolis International à Montpellier (http://www.actino2015.com/). Il permet, à la communauté scientifique travaillant sur les plantes actinorhiziennes, de faire le point sur les avancées majeures tant au niveau du microorganisme Frankia que des plantes hôtes, et d'assurer des liens entre recherche et utilisation de ces plantes par les instituts de foresterie.

Le congrès, organisé par Didier Bogusz et Claudine Franche de l’UMR DIADE et Philippe Normand de l’UMR Ecologie Microbienne à Lyon, comprend les sessions suivantes :

  • Session I : Physiologie de Frankia et approches « omiques »
    La diversité génétique des souches de Frankia isolées dans différents biotopes sera traitée. Les avancées des différentes équipes impliquées dans le séquençage de Frankia seront exposées, ainsi que le développement de vecteurs permettant d’effectuer un transfert de matériel génétique chez les actinomycètes.

 

  • Session II : Physiologie des plantes actinorhiziennes et approches « omiques »
    Les approches globales en cours (transcriptome, protéome) concernant différentes plantes actinorhiziennes seront traitées, ainsi que l’analyse de caractères d’intérêt.

 

  • Session III : Signalisation symbiotique et fonctionnement des nodules
    Le développement de l’interaction entre la plante hôte et le microorganisme est marqué par un dialogue moléculaire complexe entre les deux partenaires ; les résultats les plus récents seront exposés. L'analyse fonctionnelle de gènes clés du processus symbiotique sera décrite.

 

  • Session IV : Ecologie des plantes actinorhiziennes et contribution à la réhabilitation des sols

L’apport des plantes actinorhiziennes à la fertilité des sols sera abordé, ainsi que les essais portant sur l’optimisation des associations Frankia-plante hôte adaptées à différents écosystèmes. Les facultés d'adaptation des différentes espèces de plantes actinorhiziennes, leur permettant de faire face à des stress abiotiques, seront présentées.

 

Deux tables rondes seront également organisées sur les thèmes suivants : « Maîtrise de la symbiose actinorhizienne dans les agrosystèmes tropicaux  et méditerranéens » et « Contribution de la symbiose actinorhizienne au transfert de la fixation d’azote chez les céréales ».

 

Les personnes intéressées peuvent s’enregistrer jusqu’au 31 juillet ici